Accueil | Nous joindre | Découvrez nous

Default Homepage Picture M (banniere1)Default Homepage Picture N (Aaltje Knoop) Default Homepage Picture N (Aaltje Knoop) Default Homepage Picture N (Aaltje Knoop)

CONFEDERATION NATIONALE DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CONGO

« L'agriculture familiale peut nourrir le Congo, si elle est soutenue »

Agriculture en RDC : Un vaste programme pour la structuration, le plaidoyer et la professionnalisation des producteurs agricoles familiaux

Publié le 04 Décembre 2017

Plus d’une trentaine des délégués des fédérations provinciales des producteurs agricoles familiaux membres de la  CONAPAC (Confédération nationale des Producteurs agricoles  du Congo ) ...

En savoir plus

Formation des formateurs sur l’approche FACT:Les leaders paysans adoptent des Plans de plaidoyer pour chaque fédération sur le suivi du budget alloué à l’agriculture

Publié le 08/06/2017

La CONAPC a organisé du 21 au 24 février 2017 une formation des Formateurs sur le suivi du budget alloué à l’agriculture et au développement rural. Le souci majeur est de veiller à l’alloca...

En savoir plus

Déclaration de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo a la suite du vote par le Sénat de la loi portant modification de la loi N°11/022 du 24 décembre 2011 portant principes fondamentaux relatifs à l’agriculture.

I. Du Contexte
Depuis le 24 Décembre 2011, la République Démocratique du Congo s’est dotée d’une Loi portant principes fondamentaux relatifs à l’Agriculture. Les producteurs agricoles ont salué sa promulgation par le Chef de l’Etat considérant cet acte comme le couronnement de leur lutte car ils suivent le processus de sa formulation depuis 2008
Cette loi est entrée en vigueur six mois après sa promulgation, soit le 23 juin 2012. L’entrée en vigueur de cette loi devait s’appuyer sur la prise et la mise en œuvre de mesures d’application par décret du Premier Ministre, des arrêtés ministériels ainsi que des décisions administratives. Ces mesures d’application sont toujours attendues cinq ans après.
Juste après sa promulgation, les opérateurs économiques ont jugé l’article 16 de discriminatoire par rapport aux investisseurs étrangers.et l’article 82 d’instituer une nationalisation feutrée.
Pour leur part, les organisations des producteurs agricoles l’article 19 de ne pas sécuriser les terres des communautés locales et des producteurs agricoles familiaux.
Les organisations des producteurs agricoles mènent un plaidoyer interactif depuis la promulgation de la loi portant principes fondamentaux relatifs à l’agriculture notamment en ce qui concerne :
- La participation des producteurs agricoles à la formulation, au suivi et évaluation des politiques, programmes, plans et projets de développement agricole et rural ;
- L’accès sécurisé...

images