CONAPAC-RDC

Site Web Officiel

CONAPAC : poursuite de la mise en œuvre du programme nommé « Organisations paysannes des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (FO4ACP) dans le Haut Katanga

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme nommé Organisations paysannes des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (FO4ACP) coordonné par l ’East African farmers Association (EAFF) grâce à une subvention du Secrétariat UE-ACP, la CONAPAC travaille sur la chaîne de valeur maïs dans  la province du Haut Katanga. C’est ce qui justifie le long séjour à Lubumbashi d’une délégation de la CONAPAC conduite par le PCA Paluku Mivimba, accompagné du Secrétaire Exécutif, Freddy Mumba  et du Chargé de plaidoyer Symplex Malembe  

Arrivée à Lubumbashi le jeudi 7 octobre 2020, la délégation de la CONAPAC a  entamé son séjour dans la capitale du cuivre avec une première rencontre avec le bureau du Conseil d’administration de la Fédération des Producteurs Agricoles du Haut Katanga (FEPAHKAT) ponctué d’une visite des stocks de production  de maïs produits par ses membres  en  remboursement du crédit reçu du gouvernement provincial.

Plusieurs activités sont également à mettre à l’actif de la délégation de la CONAPAC, notamment la réunion avec les acteurs pour la préparation des ateliers sur la chaine des valeurs maïs avec les paysans membres de la FEPAHKAT, le Conseiller au ministère provincial de l’agriculture, les scientifiques de la faculté d’agronomie de l’université de Lubumbashi et avec le Dircab du ministère de l’agriculture , les  Séances de sensibilisation autour du projet FO4ACP à Kamilombe et Lubumbashi et la tenue de l’atelier d’échanges sur l’amélioration du climat des affaires dans la filière maïs.

Cet atelier s‘est ouvert le jeudi 22 octobre 2020 à l’hôtel Lubumbashi. Le lancement a connu la participation du Conseiller du Ministre de l’agriculture, des paysans membres de la FEPAHKAT, les experts  de ministères, les acteurs économique, les miniers, les banque, etc…

 L’objectif global du programme nommé Organisations paysannes des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (FO4ACP) est d’augmenter les revenus et d’améliorer les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la sécurité des petits exploitants organisés et des agriculteurs familiaux dans les zones cibles des pays ACP. La principale composante du programme consiste à habiliter les organisations d’agriculteurs à fournir des services économiques aux membres. Étant donné que la prestation de services économiques implique divers acteurs le long de la chaîne de valeur : fournisseurs d’intrants, acheteurs, transformateurs, transporteurs, financiers entre autres ; le partenariat avec le secteur privé est essentiel pour réaliser la transformation souhaitée que ce programme veut provoquer.

Dans la limite du budget, la CONAPAC va travailler avec deux Coopératives de 50 membres chacune sur deux sites : le site de Kamilombe dans la périphérie de la Ville de Lubumbashi et le site de Katanga à environ 60 km de Lubumbashi. Soit un total de bénéficiaires directs de 100 producteurs agricoles.

Le choix de la province a été guidé par l’importance de cette culture dans la province. Parmi les provinces qui consomment plus le maïs la province du Haut Katanga a été sélectionnée. La CONAPAC va donc exécuter ce programme avec la fédération des producteurs agricoles du Haut Katanga la FEPAHKAT. Cette fédération est composée de 33.000 membres producteurs agricoles et fermiers dont 18.000 femmes.